Passer au contenu
-10% sur la première commande en s'abonnant à notre newsletter
-10% sur la première commande en s'abonnant à notre newsletter
Langue
Les meilleures techniques de camouflage militaire

Les meilleures techniques de camouflage militaire

Vous partez en mission de survie en terrain hostile ? Cachez-vous des forces adverses grâce au camouflage militaire ! Les techniques de camouflage militaire vous garantissent sécurité et discrétion sur le terrain.

Le camouflage militaire est né à l’aube de la Première Guerre mondiale. Le camouflage est utilisé à la fois sur les soldats, mais aussi sur le matériel utilisé : véhicules, navires, chars d’assaut… Voici les meilleures techniques de camouflage militaire utilisées dans le monde entier !

La Ghillie Suit : la technique de camouflage artisanale et très efficace !

ghillie suit

La Ghillie Suit est une technique de camouflage fascinante apparue en Afrique du Sud lors de la guerre des Boers. Ce sont les troupes anglaises qui ont commencé à confectionner des tenues pour se camoufler dans le paysage. Cependant, il faut attendre la guerre du Vietnam pour que la Ghillie Suit soit réellement développée. Elle se compose d’un filet de camouflage avec des cotons ou des bouts de ficelles offrant une texture similaire à la végétation.

La Ghillie Suit est l’une des meilleures techniques de camouflage pour se fondre dans la végétation ! Tout sniper ou militaire l’expérimente un jour… et en ressort convaincu !

Découvrez nos articles consacrés à la Ghillie Suit :

Le camouflage à forme brisée : le plus utilisé

Le camouflage à forme brisée militaire se caractérise par deux, trois ou quatre couleurs ; généralement avec des teintes autour du kaki et du brun. Ce camouflage prend la forme de tâches sur un tissu déjà coloré, de couleur beige. Ce type de camouflage militaire est héritier des casques allemands et des vêtements des militaires français. Il est très largement répandu aujourd’hui pour son efficacité de loin. Cependant, il est inutile de près ou à de courtes distances, car les tâches sont facilement reconnaissables.

Camouflage américain : M81 Woodland

camouflage m81 woodland

Le camouflage à forme brisée M81 Woodland est apparu pendant les années 1980 aux États-Unis et a été utilisé par l’armée américaine jusqu’en 2004. Si l’histoire de ce camouflage vous intéresse, ne manquez pas notre article sur le camouflage militaire M81 Woodland !

Camouflages français : Camouflage CE et Camouflage Daguet

camouflage centre europe

Le camouflage Centre-Europe (CE) est utilisé par les forces armées françaises depuis 1991. Il se constitue d’un motif à quatre couleurs de formes de bois (noir, vert, marron, beige) conçu de manière à camoufler le soldat dans une zone de type forêt européenne. C’est un camouflage également utilisé pour les véhicules avec une variante différente.

Le camouflage Centre-Europe va être remplacé progressivement par le bariolage multienvironnement, d’ici 2024. Le camouflage Daguet, quant à lui, reprend les mêmes formes, mais des teintes différentes afin d’être utilisé dans des zones désertiques. Découvrez notre article complet sur le camouflage Centre-Europe (CE) !

Le Flecktarn et camouflage numérique : camouflage informatique et pixellisé

Le Flecktarn

camouflage flecktarn

Le camouflage Flecktarn naît en Allemagne pendant la Seconde Guerre mondiale. Les Waffen-SS souhaitaient développer leur propre camouflage similaire à celui de la forêt, mais différent de l’armée régulière. Ainsi, le motif Flecktarn, appelé “motif d’arbre” est créé en 1937. Il se compose de petites tâches et de formes similaires à des feuilles. Ce camouflage a été un succès sur le champ de bataille et a été amélioré en 1944 avec un motif à petits pois.

Ce type de camouflage a été utilisé par l’armée américaine sur le Front pacifique ainsi que par l’armée de l’Allemagne de l’Ouest pendant la Guerre froide. En 1990, après la réunification de l’Allemagne, l’armée allemande décide d’utiliser le camouflage Flecktarn.

Comme en France avec le camouflage Daguet, une version du camouflage Flecktarn a été développée pour s’adapter aux zones désertiques : le camouflage Wüstentarn.

Le camouflage numérique

camouflage numerique

Le camouflage numérique est directement inspiré du camouflage Flecktarn. Les forces armées américaines ont effectué de nombreux tests à partir de ce camouflage à pois pendant les années 70. Finalement, c’est l’armée canadienne qui développe le premier camouflage numérique dans les années 2000. Ce camouflage numérique, aussi appelé camouflage pixellisé, a été créé à l’aide de l’informatique et d’images satellites.

L’armée américaine développe à son tour des motifs de camouflage numérique pour chacune de ses armées : l’US Marine Corp, l’US Navy, l’US Army et l’US Air Force.

Le camouflage commercial : camouflage MultiCam, Multi-Terrain Pattern et camouflage Mirage

camouflage multicam

Les camouflages commerciaux ont été développés par des sociétés privées à destination des forces armées publiques ou privées. Les 3 camouflages commerciaux les plus connus sont le camouflage MultiCam, le camouflage Multi-Terrain Pattern et le camouflage Mirage.

Le camouflage MultiCam est adopté par l’armée américaine. Il est en forme hexachromique et peut être utilisé sur n’importe quel type de terrain. Il a été utilisé lors de la Guerre d’Afghanistan. Le camouflage MultiCam est également utilisé aux États-Unis par des forces armées privées, notamment la Blackwater Worldwide. Lis notre article sur le camouflage commercial MultiCam !

Le camouflage Multi-Terrain Pattern a été développé par l’armée britannique et ressemble beaucoup au camouflage MultiCam américain.

Le camouflage Mirage, quant à lui, est en cours de développement par les forces armées américaines et comporte 5 à 6 couleurs.

Le camouflage thermo-optique : un espoir pour l’avenir du camouflage !

camouflage thermo optique

Encore en cours de développement, le camouflage thermo-optique vise à devenir la meilleure technique de camouflage au monde dans les années à venir. En effet, des études ont montré que la lumière réfléchie par un corps ne se limitait pas au visible. Les camouflages à motifs dissimulent la présence d’un corps, mais ne l’éliminent pas pour autant. Les études sur le camouflage thermo-optique visent à développer une technique afin de camoufler intégralement le corps afin de le rendre réellement invisible.

Plusieurs techniques de camouflage thermo-optique ont été développées : le camouflage optique, le camouflage textural, le camouflage aux infrarouges et le camouflage thermique.

Camouflage optique

Le camouflage optique est en cours de développement dans des laboratoires de l’armée américaine. L’idée est de développer une technique permettant la réflexion de la lumière d’un corps à un autre. Les chercheurs scientifiques utilisent un procédé appelé “X’tal vision” pour développer le camouflage optique. Malgré tout, ce camouflage n’est pas encore très fiable.

Camouflage textural

Le camouflage textural s’inspire directement des caméléons et des céphalopodes comme les pieuvres afin de tenter de développer une technique scientifique pour transformer la robotique molle. En effet, ces animaux peuvent changer de couleur ainsi que de texture pour imiter leur environnement en quelques millisecondes à peine. Les scientifiques biomimétiques développent cette technique depuis plusieurs années, mais rien n’a encore été présenté. Malgré tout, l’espoir reste présent.

Camouflage aux infrarouges

Le camouflage aux infrarouges a commencé à être développé pendant la Seconde Guerre mondiale. En effet, le camouflage dans le spectre électromagnétique à infrarouge et ultraviolet est jusqu’à maintenant impossible. Les nazis sont les premiers à détecter une application militaire de la photographie infrarouge afin de détecter les troupes adverses. Ainsi, un industriel développe un agent chimique à pouvoir réfléchissant, l’Hydron Olive GX afin de camoufler les nazis.

Les Américains utilisent à nouveau cette technique de camouflage lors de la Guerre du Vietnam en ajoutant des colorants réfléchissants aux vêtements de l’US Army. Par la suite, le camouflage M81 Woodland intègre lui aussi des agents réfléchissants. Apparaît alors un handicap dans les zones arides où l’ajout d’agent réfléchissant empêche le camouflage.

Du côté de la France, les premiers uniformes traités contre la détection infrarouge ont été mis en place lors de l’opération Daguet en 1990. Depuis 2021, l’armée française équipe ses tenues et ses véhicules d’un camouflage avec agents réfléchissants pour les rendre totalement invisibles aux rayons infrarouges.

Camouflage thermique

Tu le sais sans doute, mais le corps humain dégage un rayonnement de chaleur visible par thermographie. Dans cette méthode de vision scientifique, le corps chaud (l’homme) apparaît de façon plus claire, différent du fond plus sombre. Ainsi, le camouflage thermique utilise une technique afin de camoufler le corps chaud du soldat afin de le rendre plus proche de la température de son environnement.

L’utilisation d’un poncho ou encore d’une tenue Ghillie Suit permet de diffuser une autre forme de chaleur, mais surtout de détruire la forme humaine de chaleur dans la vision thermographique. Une autre technique de camouflage thermique existe aussi : l’idée est de développer des textiles et des peintures à faible émission en incorporant des particules métalliques.

Le camouflage thermique est l’un des camouflages thermo-optiques le plus développé et le plus efficace actuellement.

Le camouflage Dazzle (camouflage naval) : le camouflage des navires

camouflage dazzle

Le camouflage Dazzle, aussi appelé camouflage naval, a été développé pendant les deux Guerres mondiales. Il a été utilisé pour les bateaux de guerre afin de se protéger des sous-marins grâce à un camouflage avec des formes géométriques de couleurs grises ou noires. De temps en temps, les contours d’un autre navire étaient dessinés sur la coque afin de tromper l’ennemi : au loin, avec des jumelles, il était impossible de savoir de quel navire il s’agissait. Le camouflage Dazzle est issu du travail graphique de l’artiste britannique Norman Wilkinson.

Le camouflage Dazzle a été utilisé majoritairement pendant la Première Guerre mondiale, moins pendant la Seconde Guerre mondiale. Malheureusement, le camouflage Dazzle est aujourd’hui obsolète suite à l’utilisation d’un radar maritime. Il n’est plus du tout utilisé aujourd’hui.

Articles suivant Qu’est-ce qu’un filet d’ombrage ?

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires

Comparer les produits

{"one"=>"Sélectionnez 2 ou 3 articles à comparer", "other"=>"{{ count }} éléments sélectionnés sur 3"}

Sélectionnez le premier élément à comparer

Sélectionnez le deuxième élément à comparer

Sélectionnez le troisième élément à comparer

Comparer