Zum Inhalt springen
-10% auf die erste Bestellung, wenn Sie sich für unseren Newsletter anmelden
-10% auf die erste Bestellung, wenn Sie sich für unseren Newsletter anmelden
Land
Wie wird ein Blutsperre angelegt?

Wie wird ein Blutsperre angelegt?

En cas d’accident domestique grave, il convient de maîtriser certains gestes de premier secours. Parmi eux figure la réalisation d’un garrot. Ce dispositif est vital pour arrêter une éventuelle hémorragie au niveau d’un membre. Mais comment bien procéder à cette opération ? Mode d’emploi.

Garrot tourniquet utilisation

Définition du garrot

Le garrot est une opération médicale d’urgence pratiquée en cas de blessure occasionnant une hémorragie externe. Poser un garrot contribue à limiter les saignements en attendant l’intervention des secours. Les garrots peuvent se présenter sous plusieurs formes dont le garrot cravate et le garrot tourniquet. Certaines d’entre elles sont réalisées par des médecins et d’autres par des secouristes du travail. 

Parmi les types de garrot nécessitant l’intervention d’un professionnel, nous pouvons citer : 

  • le garrot automatique : il permet de ralentir le flux sanguin à l’intérieur des veines dans le but de simplifier les prélèvements sanguins ;
  • le garrot élastique : il s’agit d’une bandelette souple en latex qui sert également à limiter l’écoulement en cas d’hémorragie ;
  • le garrot pneumatique : il est utilisé par les chirurgiens en cas de plaies ouvertes.
Trousse de soin avec garrot

La pose d’un garrot peut contribuer à sauver des vies au quotidien. C’est pourquoi des garrots tactiques à tourniquet ont été conçus pour le grand public en cas de situation d’urgence. Ces modèles peuvent être rangés dans les trousses de secours pour servir en cas de besoin. Ils ne nécessitent aucune formation de secourisme et sont immédiatement prêts à l’emploi. Les militaires se servent également de ces garrots en cas d’accident grave sur terrain. 

Lesen Sie unseren Artikel über welche Ausrüstung in Ihre militärische Überlebenstasche gehört !

A quel moment faut-il réaliser un garrot ? 

La pose d’un garrot doit répondre à plusieurs critères. Rappelons que cette intervention permet de réduire la perte de sang sur une courte durée. Elle doit donc se faire dans des cas d’urgence extrêmes. C’est ce qui arrive par exemple lorsque la victime saigne abondamment et que la plaie continue de s’ouvrir en dépit des compressions manuelles. 

Une plaie ouverte peut donner lieu à trois types d’hémorragie : 

  • les hémorragies veineuses se reconnaissent par le sang de couleur rouge sombre. Une amputation peut être nécessaire dans les cas les plus graves ;
  • les hémorragies capillaires sont sans grand danger pour la victime. Les saignements peuvent être stoppés à l’aide d’un bandage et d’un pansement compressif ;
  • les hémorragies artérielles se distinguent par du sang de couleur rouge vermeil. Ce dernier a tendance à sortir via une artère.

Utilisation d'un garrot

Dans quels cas poser un garrot médical ?

Pratiquer un garrot médical devient indispensable dans l’une de ces situations : 

  • la compression manuelle ne permet pas d’arrêter l’écoulement de sang ;
  • la victime souffre d'un autre symptôme grave (arrêt cardiaque, difficultés à respirer…) ;
  • la plaie présente une infection par un corps étranger ;
  • un membre est broyé ou amputé, ce qui complique la réalisation d’une compression locale ;
  • il y a plusieurs victimes à prendre en charge à la fois.
Garrot pour premiers secours

Un geste qui peut sauver des vies

Lorsqu’elle est réalisée correctement, la pose de garrot est inoffensive pour la victime. Néanmoins, des complications peuvent survenir en cas de maladresse. Si vous souhaitez aiguiser vos compétences en gestes de premiers secours, il convient de se renseigner sur les diverses formations accessibles auprès de la Croix Rouge. Pour devenir bénévole, il faudra terminer les formations PSE1 et PSE2. Si vous souhaitez faire du secourisme votre métier, les formateurs vous donneront une formation PSC1.

Si vous ignorez comment réaliser un garrot ou que vous êtes en état de choc lors d’une situation d’urgence, il suffit de presser très fort sur la plaie. A ce propos, il est recommandé d’utiliser du linge absorbant à l’instar des serviettes et des vêtements. N’oubliez pas de contacter les secours par la suite. Vous pourrez ainsi sauver des vies ! 

Alternative au garrot

Perte de sang : où réaliser le garrot ?

Pour que le garrot soit efficace, il est vivement déconseillé de le placer sur la plaie ou au niveau de l’articulation. En attendant l’arrivée des secours, le garrot doit être réalisé quelques centimètres au-dessus de la blessure, entre la plaie et le cœur. De cette manière, le sang qui vient du cœur ne pourra pas sortir. Selon les formateurs, les garrots ne doivent pas être pratiqués dans la mesure où l’hémorragie provient de la tête ou du torse.

Homme qui se fait un garrot

Les procédures à suivre pour poser un garrot

Si tu es face à une personne qui souffre d’une plaie ouverte, la première chose à faire est de garder ton calme. En cas de traumatisme, tu risques de transmettre de l’onde négative à la victime. A présent que tu es parfaitement serein, il faudra allonger la victime. Essaie ensuite de localiser la source du saignement. Pour limiter la perte de sang, appuie dessus à l’aide d’une compresse.

Si la victime est consciente, engage une discussion avec elle pour qu’elle oublie la douleur. L’objectif est de faire en sorte qu’elle ne tombe pas dans les pommes. Le prochain réflexe à avoir est de contacter les services de secours en leur livrant un maximum d’informations sur les circonstances de l’accident. La personne au bout du fil pourra également te fournir des conseils supplémentaires concernant la pose du garrot. Dans les cours d’initiation aux premiers secours, les formateurs suggèrent le garrot tourniquet comme garrot d’urgence.

Faire un garrot à l'amée

Pour le réaliser, voici les procédures à respecter : 

  • prendre le lien du garrot et l’installer au-dessus de la plaie ;
  • réaliser deux tours autour du membre avant de pratiquer un premier nœud ;
  • une fois le nœud solidement serré, installer une tige rigide dessus avant de réaliser un second puis un troisième nœud ;
  • il ne reste plus qu’à faire pivoter la tige sur elle-même jusqu’à ce que l’hémorragie cesse ;
  • recouvrir le tout d’un bandage et d’un sparadrap, s’il y a du matériel médical à proximité ;
  • attendre que les secours arrivent. En attendant, placer la victime bien au chaud.

Quelques mesures de précaution à prendre

Porter secours à quelqu’un à l’aide d’un garrot n’est pas un geste anodin. Si le garrot est trop serré, la victime risque une paralysie des membres. Une fois que tu as apporté les premiers soins, pense à bien noter l’heure durant laquelle tu as posé le garrot. Les secouristes auront besoin de cette information une fois arrivés sur les lieux.

Faire un garrot dans l'armée

Si tu détectes la présence d’un corps étranger dans la plaie, pose le garrot en évitant de le retirer. Les équipes de secours prendront ensuite la relève. A présent que tu es bien formé sur ces gestes de premiers secours, à toi de les appliquer en cas d’urgence !

Découvrez notre article sur le top 10 des équipements à prévoir dans une trousse de secours militaire.

Article précédent Top 10 des équipements à ne pas oublier dans sa trousse de secours militaire

Einen Kommentar hinterlassen

* Pflichtfelder

Produkte vergleichen

{"one"=>"Wählen Sie 2 oder 3 Artikel zum Vergleichen aus", "other"=>"{{ count }} Elemente aus 3 ausgewählt"}

Wählen Sie das erste Element, das verglichen werden soll

Wählen Sie das zweite Element, das verglichen werden soll

Wählen Sie das dritte Element, das verglichen werden soll

Vergleichen Sie