Passer au contenu
-10% sur la première commande en s'abonnant à notre newsletter
-10% sur la première commande en s'abonnant à notre newsletter
Langue
devenir pilote de chasse

Comment devenir pilote de chasse ?

Vous avez l’adrénaline et la passion de l’air dans le sang ? Engagez-vous dans l’Armée de l’air et de l’espace et devenez pilote de chasse ! Ce métier prestigieux est réservé à des soldats ambitieux et talentueux.

Les pilotes de chasse assurent des missions aériennes intenses et ont besoin de se préparer plusieurs mois en amont. Le métier de pilote de chasse est accessible selon plusieurs voies d’accès dans l’armée.

Pour vous aider à y voir plus clair, voici toutes les informations à savoir afin de devenir pilote de chasse dans l’Armée française !

Découvrez toutes les façons de rejoindre l’armée française dans notre article dédié !

Les spécificités du métier de pilote de chasse

formation pilote de chasse

Le métier de pilote de chasse est accessible uniquement dans l’Armée française. Seules la Marine nationale et l’Armée de l’air et de l’espace recrutent des pilotes de chasse dans leurs rangs. Les conditions pour accéder à cette profession difficile varient selon les armées.

À savoir : les deux formations de l’Armée de l’air et de l’espace et de la Marine nationale sont rémunérées et les élèves sont considérés comme élèves officiers militaires.

Découvre notre article sur la vitesse des avions de chasse !

Devenir pilote de chasse dans l’Armée de l’air et de l’espace

Pour intégrer l’Armée de l’air et de l’espace, tout soldat aspirant à devenir pilote de chasse doit respecter obligatoirement les conditions suivantes :

  • Posséder la nationalité française
  • Avoir entre 17 ans et 27 ans, à la date de signature du contrat
  • Avoir un niveau baccalauréat, un titre reconnu équivalent ou un diplôme de l’enseignement supérieur
  • Avoir de bonnes conditions médicales et physiques d’aptitude exigées à l’entrée
  • Avoir une excellente vue (ne pas porter de lunettes)
  • Une fois les conditions réunies, le soldat doit recevoir l’aval de la commission d’intégration.

À la suite d’un avis positif par cette dernière, le candidat signe un contrat initial de 10 ans avec l’Armée de l’air et de l’espace. La formation pour devenir pilote de chasse dans l’Armée de l’air et de l’espace dure 4 ans et 4 mois.

Voici le parcours de formation :

  • Une formation militaire initiale, commune à tous les élèves officiers de l’armée, d’une durée de 17 semaines
  • Une formation métier spécifique de pilote de chasse d’une durée de 4 ans où l’élève reçoit une formation en vol, un tronc commun, une formation de spécialisation puis une phase de transformation opérationnelle sur les aéronefs Mirage ou Rafale

À l'issue de la formation, l’élève reçoit le brevet de pilote de chasse. La majorité de la formation se déroule à l’École de l’air à Salon-de-Provence.

Devenir pilote de chasse dans la Marine nationale

Si vous souhaitez devenir pilote de chasse dans la Marine nationale, sachez que cette armée recrute via un concours interne pour intégrer l’École Navale. Voici les conditions de recrutement obligatoire :

  • Être titulaire du baccalauréat
  • Avoir entre 17 ans et 26 ans

Le concours interne s’adresse aux élèves officiers pilotes de l'aéronautique navale (EOPAN). Une fois le concours réussi, la formation dure 3 ans et s’articule ainsi :

  • Une formation militaire initiale commune aux élèves officiers de 12 mois
  • Une formation de pilote d’une durée de 18 mois
  • Une formation de spécialisation pilote de chasse d’une durée de 3 mois

À la fin de sa formation, l’élève officier devient pilote de l’aéronautique navale et peut exercer comme pilote de chasse, pilote de multimoteurs, pilote de guet aérien ou pilote d'hélicoptère.

Vous êtes intéressés pour rejoindre la Marine nationale ? Découvrez toutes les voies d’accès via notre article sur le recrutement de la Marine nationale !

Les compétences requises pour devenir pilote de chasse

compétence pilote de chasse

Devenir pilote de chasse n’est pas possible pour tout le monde ! Ce métier risqué à haute responsabilité fait rêver bon nombre d’entre nous, mais seule une minorité peut le devenir. Voici quelques compétences obligatoires pour envisager de devenir pilote de chasse !

Avoir une excellente vue

Cette condition médicale est obligatoire pour intégrer l’Armée de l’air et de l’espace et devenir pilote. Si pour d’autres professions dans l’armée, une légère correction ophtalmique peut être acceptée, ce n’est pas le cas des pilotes de chasse. Votre acuité visuelle doit être de 10/10, pas plus, ni moins. Cela sera vérifié lors d’une visite médicale militaire.

Votre forme physique et psychologique sera également mesurée grâce au test SIGYCOP. Les 7 lettres correspondent à un domaine médical précis :

  • S : Membres supérieurs
  • I : Membres inférieurs
  • G : État général
  • Y : Yeux
  • C : Sens chromatique (reconnaissance des couleurs)
  • O : Ouïe
  • P : Psychisme

Le score doit être le plus faible possible afin d’intégrer l’Armée française. En cas de score trop élevé, le soldat peut être déclaré inapte à son poste. Sachez que les pilotes de chasse doivent respecter des règles précises pour leur morphologie : taille du fémur, bon état du dos… Ces règles sont obligatoires afin de garantir la bonne santé du soldat en cas d’éjection de l’aéronef. Les règles sont très strictes lors de l’admission du soldat comme pilote de chasse, mais peuvent s’assouplir au fur et à mesure des années.

Vous voulez en savoir plus sur la visite médicale militaire ? Lisez notre article consacré au déroulement de la visite médicale militaire !

Avoir de l’ambition

Les pilotes de chasse de l’aviation militaire doivent faire preuve d’ambition pour parvenir à leur objectif. En effet, le parcours pour devenir pilote de chasse est difficile et le recrutement est très sélectif. Seuls les candidats les plus ambitieux arrivent à atteindre le poste souhaité.

Par la suite, si le pilote de chasse souhaite progresser et acquérir des grades militaires supérieurs, son ambition sera décisive.

Aimer l’adrénaline

La profession de pilote de chasse repose sur des missions aériennes à haut risque et à lourdes responsabilités. Les conditions de travail demandent de la rigueur, de la passion, mais surtout le goût de l’adrénaline ! Les soldats désireux de devenir pilote de chasse doivent absolument avoir le goût du risque. De même, ils doivent faire preuve de sang froid à tout instant. Si vous vous reconnaissez, vous serez sans doute un excellent pilote de chasse !

Savoir faire preuve de réactivité

Naturellement, les conditions de travail d’un pilote de chasse requièrent obligatoirement de la réactivité. En effet, le militaire pilote de chasse doit être préparé à toutes les éventualités lors de combat aérien. Sans réactivité, la sécurité du pilote et de son armée n’est pas assurée. Être réactif est une compétence obligatoire et primordiale pour tout candidat militaire qui souhaite devenir pilote de chasse.

Le quotidien d’un pilote de chasse

être pilote de chasse

Le quotidien d’un pilote de chasse n’est pas le même chaque jour. Son emploi du temps et ses missions varient sans cesse selon les actualités ou les besoins de l’armée. Le pilote de chasse n’est pas toujours en vol, mais effectue également des missions à terre : briefing de mission, étude de l’environnement, révision des techniques de combat…

Généralement, lorsqu’il n’est pas en mission, un pilote de chasse effectue des vols d'entraînement entre trois et quatre fois par semaine. Dans l’Armée de l’air et de l’espace française, les pilotes de chasse volent sur des Mirage ou des Rafale ! Le pilote de chasse peut partir en mission dans des pays en guerre à tout moment. Là-bas, il effectue des missions de combat aérien, dissuasion, interception, mais aussi reconnaissance aérienne. Il est garant de la sécurité aérienne de l’Armée de l’air et de l’espace.

Découvrez notre article sur les plus beaux avions militaires du monde !

Les évolutions possibles d’un pilote de chasse

pilote de chasse armée

Lors de son recrutement et de sa formation, le pilote de chasse est considéré comme un élève officier militaire. À la fin de sa formation il devient pilote de combat opérationnel et obtient le grade d’aspirant. Ensuite, le pilote de chasse peut devenir leader de deux aéronefs et devenir sous-chef de patrouille. Le pilote de chasse est alors considéré comme sous-lieutenant.

Par la suite, le pilote de chasse peut évoluer comme chef de patrouille en devenant leader de quatre aéronefs (ou plus) ; puis chef de mission. Ce haut statut offre la possibilité au pilote de chasse d’atteindre le grade de colonel et d’être responsable de nombreux aéronefs.

Découvrez notre article sur les différents grades militaires en France !

La rémunération d’un pilote de chasse au sein de l’armée

pilote de chasse remuneration

Le salaire d’un pilote de chasse commence dès son entrée à l’école. En effet, la formation pour devenir pilote de chasse est rémunérée. En tant qu’élève officier, le futur pilote de chasse gagne 1328€ net. Une fois diplômé, le pilote de chasse gagne 1761,47€ net au grade d’aspirant. Le pilote de chasse peut évoluer comme sous-lieutenant après 6 mois d’exercice comme aspirant : il peut alors prétendre à un salaire de 2636€ net.

Les salaires indiqués concernent un soldat célibataire, sans enfants et non logé par l’Armée. Le salaire peut varier en fonction du lieu de résidence (si vous êtes logés ou non par l’Armée) et de la situation familiale du soldat (célibataire, avec ou sans enfants...).

Les avantages d’un pilote de chasse au sein de l’armée

Le pilote de chasse accède à de nombreux avantages grâce à son statut de militaire. Voici les avantages offerts aux soldats intégrant l’Armée française en tant que pilote de chasse :

  • 45 jours de permission par an
  • 75% de réduction sur les tarifs SNCF pour le soldat et jusqu’à 50% pour son conjoint et ses enfants
  • Une égalité de salaire assurée peu importe votre genre
  • Une aide au logement
  • L’hébergement possible sur base pour les nouveaux pilotes

Vous êtes curieux ? Vous ne savez pas encore quelle profession vous souhaitez faire pour rejoindre l’armée ? Voici nos articles consacrés aux métiers de l’armée française :

Comment devenir tireur d'élite Sniper ?

Tu veux devenir pilote de char ? Découvre notre article sur les informations à savoir avant de devenir pilote de char !

Article précédent Comment devenir pilote de char ?
Articles suivant Alphabet Militaire : comment le comprendre ?

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires

Comparer les produits

{"one"=>"Sélectionnez 2 ou 3 articles à comparer", "other"=>"{{ count }} éléments sélectionnés sur 3"}

Sélectionnez le premier élément à comparer

Sélectionnez le deuxième élément à comparer

Sélectionnez le troisième élément à comparer

Comparer